Un guide complet pour cuisiner en camping-car

Partir à l’aventure dans un camping-car est synonyme de liberté totale et d’épanouissement. Vous avez le choix de circuler n’importe où, d’être autonome et de faire tout ce que vous souhaitez. Pratique et confortable, il vous permet de changer votre itinéraire à tout moment, de profiter de la nature à votre rythme, de rencontrer les locaux à mi-chemin et de trouver un lieu insolite où passer la nuit.

En voyageant en camping-car, vous réduisez le budget de votre voyage. Vous n’aurez donc pas besoin de partir en avion ni en bateau. De plus, cela réduit fortement les dépenses faites aux restaurants et aux cafés. En outre, vous n’avez pas à penser aux lieux d’hébergement (hôtels, maisons d’hôtes, location camping, etc.). Vous dormez tranquillement dans votre domicile déplaçable. Bien qu’il présente des avantages innombrables, il y a toujours un petit problème embêtant : la cuisine. Mais c’est juste une question d’organisation et de bonnes recettes.

Vous souhaitez avoir des conseils et des astuces d’organisation pour cuisiner des recettes faciles et délicieuses en camping-car ? Je vous dévoile tout dans ce guide complet.

 

Comment s’organiser pour cuisiner des repas en camping-car ?

Vous partez en voyage en camping-car mais vous ne savez pas comment vous organiser ? Puisqu’il s’agit de la clé principale d’un séjour tranquille et amusant, voici quelques conseils à suivre absolument.

Se préparer en amont depuis le confort de votre maison

Les vacances sont déjà programmées. Il est temps maintenant de préparer tous les petits détails à l’avance ainsi que votre stock de nourriture ! Prenez l’habitude de cuisiner en grandes portions. N’hésitez pas à réserver quelques repas en congélateurs pour votre voyage. Cela est très utile et peut vous faire gagner beaucoup de temps. Dans ce cas, les possibilités sont nombreuses. Vous pouvez préparer des sauces, des sautés de viande, de légumes et même de poissons. Le moment venu, vous n’avez qu’à chauffer votre plat au four et le tour est joué. Vous pouvez aussi préparer des conserves faites maison. N’hésitez pas à apporter un livre de recettes. Cela peut toujours servir.

Bien manger est important. Donc n’hésitez pas à miser sur la qualité et la simplicité des plats.

Choisir des repas froids, c’est plus simple

Les repas froids vont vous simplifier la vie en camping-car. À la fois pratiques et économiques, ces plats vous permettront de moins vous soucier des repas et de profiter du moment présent. Pour vous aider à organiser vos repas, je vous conseille de miser sur les sandwichs et les salades composées, les salades de pâtes, les tartes, les quiches et les cakes. N’oubliez pas d’apporter également de l’huile d’olive, du vinaigre, du sel et du poivre. C’est la base. Mais si vous préférez les repas épicés, apportez un mélange d’épices. Cela peut fortement vous aider à apporter une touche plus conviviale à vos plats.

Pour les sandwichs, vous avez une panoplie d’ingrédients (salés ou sucrés) et de pains spéciaux (pain suédois, le bagel, le bretzel et pain viennois). L’essentiel est de jouer avec les différentes saveurs.

Consommer du local est toujours une excellente idée

Pour exploiter pleinement votre voyage, rien de plus enrichissant que de déguster la gastronomie locale. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de profiter d’être en déplacement pour tirer profit des délices locales. Vous pouvez aller à la découverte du marché de la région. Après avoir différents produits frais en main, vous pouvez faire une salade de fruits ou un sauté de légumes. À cet égard, vous allez non seulement trouver des aliments frais et bon pour la santé, mais également échanger avec les locaux. Vous passerez une expérience absolument magique et mémorable.

Opter pour le bon équipement sans encombrement

Dans un camping-car, vous n’avez pas besoin d’apporter tous les équipements de cuisine avec vous. C’est vraiment inutile. De plus, cela va encombrer l’espace et apporter un poids supplémentaire. Cherchez donc de rationaliser votre équipement et d’apporter le minimum des indispensables. Apportez des objets malins et pratiques qui vont grandement vous faciliter la vie. Équipez-vous d’ustensiles pratiques, pliables ou empilables pour gagner de la place, comme une essoreuse à salade pliable ! Une casserole et une poêle suffiront pour toutes vos recettes en camping-car. Pensez à prendre un couvercle pour accélérer le temps de cuisson, ainsi que pour économiser du gaz. Pensez aussi à prendre d’autre ustensile de cuisine, tel que des couteaux, une planche à découper (qui peut servir de dessous de plat), un micro-onde, un hachoir manuel, une cafetière portable et un petit peu de vaisselle. Vous pouvez également prévoir un réchaud en cas de problème avec votre plaque de cuisson.

Dans votre camping-car, privilégié la plaque de cuisson à gaz, elle est idéale pour cuisiner. En effet, il est facile de contrôler la puissance grâce à la visibilité de la flamme, et de maitriser la cuisson de vos petits plats ! Que ce soit des plaques de cuisson en verre, en émail, inox ou fonte, chaque design apporte une touche personnalisé à votre cuisine en camping-car.

Voici quelques indication sur les tailles des plaques, selon le type de votre véhicule (camping-car, van ou fourgon aménagé) :

  • Deux brûleurs : environ 30 cm de large , c’est le modèle conseillé pour des petits véhicules
  • Trois à quatre brûleurs : environ 60 cm , c’est la taille standard
  • Quatre brûleurs et plus : plus de 60 cm


Bon à savoir 
: Lorsque vous achetez une plaque de cuisson à gaz pour votre camping-car, assurez-vous qu’elle dispose du système de thermocouple (ce système de sécurité est fortement recommandé). 

Dans un camping-car, en cuisine, vous avez le choix entre l’utilisation des énergies électrique et au gaz. D’ailleurs, l’électricité produite par le camping-car est disponible en 12 volts maximum et ne délivre du courant que sur un très court temps. La plaque de cuisson au gaz est donc indispensable pour une cuisine pratique et efficace en camping-car !

Quelle consommation de gaz prévoir ? 

  • En été, comptez environ une consommation de 500g par jour, ceci incluant le frigo, la cuisine et le chauffe eau.
  • En hiver, la consommation de gaz est au minimum doublée, soit 1kg par jour. Cela dépend bien sûr de la température extérieur et si vous êtes frileux, alors la consommation sera plus forte. (Une bouteille peut durer seulement quelques jours !)

Voici quelques astuces pour utiliser moins de gaz en camping-car :

  • cuisiner dans des casseroles plus petites et gagner de la chaleur en utilisant un couvercle
  • réduire votre temps sous la douche
  • baisser votre frigo quand la température extérieure est déjà basse
  • réduire le chauffage à l’intérieur de votre camping-car
  • avoir une bonne couette chaude pour votre lit

Quelques idées de recettes gourmandes pour bien cuisiner en camping-car

piqsels.com id zbfgw 1

Qui a dit que cuisiner en camping-car doit être ennuyeux et sans goût ? Que vous soyez expert ou débutant en cuisine, ces recettes vont certainement vous aider à profiter d’un moment convivial entre amis ou avec votre famille.

Des entrées variées

Puisque chaque bon repas commence par de bonnes entrées, nous ne pouvons pas négliger cette étape. Simples, efficaces et délicieuses, ces recettes plairont sûrement aux petits comme aux grands.

Les œufs mimosa

Vous aurez besoin d’œufs, de la mayonnaise, du sel, du poivre, un peu d’huile d’olive et du persil haché. La préparation est assez simple. Vous n’avez qu’à faire bouillir les œufs pendant 10 minutes. Après, mettez les jaunes d’œufs dans une assiette creuse. Mélangez la moitié de ces jaunes avec de la mayonnaise et remplissez les demi-blancs. Ensuite, ajoutez chaque demi-œuf avec le reste des jaunes. Enfin, saupoudrez le tout avec du sel, du poivre, de l’huile d’olive et du persil haché.

Les roulés au saumon ou à la truite fumée

Vous aurez besoin de saumon, du pamplemousse, 150 g de fromage frais et le tour est joué. Vous allez voir, c’est très rapide à réaliser. Dans un premier temps, étalez les saumons à plat. Ensuite, pelez les pamplemousses et prélevez les suprêmes. Tartinez les saumons avec du fromage frais et incorporez le suprême de pamplemousse. Roulez par la suite la tranche sur elle-même et coupez les roulés en petite tranche. Voilà, vous avez donc un roulé bien parfumé et vous n’avez qu’à déguster cette petite merveille ! C’est un véritable régal.

Des plats principaux pour tous les goûts

Voici des recettes gourmandes et faciles à faire qui vont vous remplir l’estomac.

Omelette aux légumes

Vous pouvez commencer par des omelettes aux légumes. Pour réaliser cette recette, vous aurez besoin d’œufs, de courgette, de tomate, de poivron, d’oignon, de fromage râpé et du persil. Dans une casserole d’eau bouillante, faites cuire la courgette en rondelle après l’avoir lavé. Coupez ensuite les poivrons en lamelles et émincez l’oignon. Faites revenir le poivron et l’oignon ensemble dans une casserole avec un filet d’huile d’olive. Dans un saladier, ajoutez les œufs et les tomates coupées en morceaux avec le mélange poivron/oignon et la courgette cuite. Ajoutez du gruyère râpé et du persil. N’oubliez pas de saler et poivrer avant de faire cuire le tout.

Risotto au safran et aux fèves

Cette recette printanière vous prendra 45 minutes de préparation. Mais le résultat final en vaut vraiment la peine, donc au travail ! Vous aurez donc besoin de :

  • 750 g de bouillon de légumes

  • 300 g de riz

  • 150 g de fèves fraîches

  • 27818941154 ec569896f3 b

    130 g de vin blanc sec des Landes

  • 1 oignon jaune

  • 30 g d’huile d’olive

  • 30 g de parmesan en poudre

  • 10 g de gousses d’ail

  • 4 g de ciboulette fraîche

  • 3 g de sel

  • 0,60 g de poivre du moulin

  • 0,20 g de safran

Dans cette recette, commencez par éplucher l’oignon et les gousses d’ail pour les couper ensuite en lamelles. Dans un wok, faites chauffer de l’huile d’olive puis ajoutez les oignons et l’ail. Mélangez pendant 5 minutes et ajoutez ensuite le riz. Puis, ajoutez les fèves, une petite quantité de vin blanc et un peu de bouillon. Dès que les fèves et le riz sont cuits, ajoutez le safran, le sel, le poivre et mélangez régulièrement. Quand vous remarquez que l’eau est complètement absorbée, ajoutez le parmesan et la ciboulette. Voilà, votre recette est terminée ! Vous n’avez qu’à rectifier l’assaisonnement et servir le plat chaud.

Courgettes aux fromages

C’est une recette dédiée essentiellement aux amateurs de fromage ! Voici les ingrédients nécessaires :

  • 235 g de courgette soit 1

  • 54 g de jambon blanc

    2017 03 29 19 39 23 850x567 1
  • 62 g fromage de chèvre de votre choix

  • 48 g de mozzarella

  • 39 g de bleu de Bavière

  • 1 blanc d’œuf

  • 10 g d’huile d’olive

  • 15 g de gousses d’ail soit 2

  • 3 g de feuilles de menthe

  • 0,80 g de sel

  • 0,40 g de poivre du moulin

Lavez la courgette et coupez-la en dés. Épluchez les gousses d’ail et le jambon en lamelles et mettez le tout dans un robot mixeur. Mettez également les feuilles de menthe, les courgettes, les fromages ainsi que le blanc d’œuf, le sel et le poivre. N’hésitez pas à goûter le mélange afin de rectifier l’assaisonnement, s’il est nécessaire. Dans cette recette, vous aurez besoin d’un four électrique. À 180 °C, huilez des cassolettes, versez la préparation puis mettez au four pendant 30 à 45 minutes. Vous pouvez servir le repas !

Club sandwich au poulet et avocat

C’est l’incontournable sandwich froid. Il s’agit, en fait, de la recette la plus simple et la plus économique à réaliser. Vous aurez besoin de tranches de pain de mie, un filet de poulet, un avocat mûr, des tomates, un œuf dur, de la mayonnaise, du bacon et quelques feuilles de salade. Commencez par revenir le filet à feu doux et faites griller les tranches de bacon. Toastez légèrement le pain de mie afin d’apporter du croustillant à votre sandwich. Par la suite, tartinez le pain avec la mayonnaise, ajoutez une feuille de salade, du poulet coupé en lamelle ainsi que quelques lamelles d’avocat. Ici, le sel et le poivre sont indispensables afin d’apporter du goût à votre sandwich. Sur le haut du sandwich, disposez des rondelles de tomate et le bacon avec l’œuf dur émietté. Finalement, recouvrez le tout avec la troisième tranche. C’est l’un des plats phares du camping. Il peut se manger chaud ou froid, selon vos préférences.

Des desserts sans difficulté et très bons

desserts g5afa805e3 1920 1

Vous pouvez facilement vous gâter en essayant ces recettes de desserts faciles et délicieux.

Pain perdu à la framboise

Si vous trouvez des framboises, vous devez sûrement faire cette recette. Ingrédients : pain de mie bien évidemment, de la confiture de framboise, 2 œufs, 2 cuillères à soupe de lait, un peu de sucre vanillé, du beurre et une pincée de cannelle.

Pour préparer cette recette sucrée, enlevez la croûte du pain et écrasez légèrement les tranches. Étalez ensuite une fine couche de confiture sur la tranche et roulez-la. Faites de même pour les autres tranches de pain. Dans un récipient, battez les œufs et le lait jusqu’à avoir un mélange homogène. Imbibez les roulés dans ce mélange puis, mettez-les dans une poêle chaude et beurrée. Faites dorer les roulés des deux côtés et saupoudrez-les du sucre vanillé. Enfin, ajoutez la cannelle. Vous n’avez donc qu’à déguster ce délicieux dessert chaud.

Un tiramisu de la cuisine italienne

Nous adorons tous le tiramisu. Vous pourrez donc le faire même durant votre voyage en camping-car. Rien ne vous empêche de profiter d’un agréable moment de saveur. Pour cette recette, vous aurez besoin de 3 œufs, 250 g de mascarpone (ou fromage frais), 40 g de sucre glace, de cacao et bien sûr du biscuit à la cuillère. Commencez par séparer les jaunes des blancs. Mettez les jaunes d’œufs dans un récipient avec du sucre glace et mixez convenablement jusqu’à blanchissement du mélange. Puis, ajoutez le fromage et le sucre vanillé. Montez les blancs d’œufs en neige et incorporez-les délicatement dans le mélange.

Il ne reste qu’à mouiller les biscuits dans le café rapidement avant d’en tapisser le fond du plat. Recouvrez d’une couche de crème de fromage puis répétez l’opération tout en alternant couche de biscuit et couche de crème. Saupoudrez le plat de cacao et mettez-le au réfrigérateur pendant 4 heures minimum.

 

Pour conclure

Cuisiner en camping-car n’est pas une simple affaire. Cela demande une forte capacité d’adaptation. C’est un programme plein d’improvisation et riche en aventure. « Un des grands malheurs de la vie moderne, c’est le manque d’imprévu, l’absence d’aventures », dit Théophile Gautier. Par contre, vous pouvez facilement rendre cette expérience très agréable, en adoptant une organisation au préalable. N’hésitez pas à préparer vos menus, équipements, recettes et ingrédients en amont et à me donner votre avis en retour. En suivant ces conseils et ces astuces, vous éviterez les imprévus durant le voyage. J’espère sincèrement que ce guide complet vous a été utile. Vous n’avez donc plus qu’à prendre votre carnet afin de tout noter avant votre départ à l’aventure.

Romain Laforge

Romain Laforge

Blogueur camping-car

Je suis Romain Laforge, camping-cariste et blogueur. Je sillonne la route depuis plus de 10 ans, en camping-car, dans le but de découvrir toujours plus d’endroits surprenants et de multiples paysages.

Je vous partage mon expérience à travers des conseils pratiques sur les équipements qui facilitent la vie lors d’un voyage en camping-car et des itinéraires à ne pas louper !

8 Commentaires

  1. Seignol

    Bonjour
    Je présume que vous avez une expérience aggueris de l’utilisation d’un camping car
    Pourriez vous me communiquer des circuits surtout en montagne pour s’évader de la foule, du bruit et de la pollution.
    Cordialement

    Réponse
    • Romain Laforge

      Bonjour, merci pour votre commentaire. Cela fera sûrement l’objet d’un futur article sur ce blog !

      Réponse
  2. Jean-Jacques Gerber

    Bonjour
    D’accord avec presque tout l’article sauf l’avant-propos sur la liberté qu’on associé généralement à la vie en camping-car.j’ai un peu le sentiment que cette image s’écorne de plus en plus à cause des restrictions municipales notamment. De moins en moins d’accès gratuits ou autorisés, faut-il vraiment rentrer dans le rang càd les campings et autres aires payantes pour jouir des plaisirs du cc?

    Réponse
    • Romain Laforge

      Bonjour Jean-Jacques, merci pour votre réflexion sur la liberté associée à la vie en camping-car, c’est une bonne analyse et je comprends parfaitement votre point de vue car c’est vrai qu’au fil du temps, les municipalités ont imposé des restrictions aux endroits où les gens peuvent se garer et camper la nuit, ce qui rend plus difficile de profiter de cette liberté.

      Réponse
  3. Mariani

    Merci beaucoup. Je me suis achetée un van avec tout ce qu’il faut, en petite taille.. mais je n’ arrive pas a partir seule, peur de pas m en sortir..
    Avec vos conseille je comprends mieux.. et peut être c et pas si dure que ça!!!

    Réponse
    • Romain Laforge

      Bonjour Mariani,
      merci pour votre commentaire, je suis ravi d’apprendre que vous avez trouvé mes conseils utiles. En effet, la conduite d’un van peut être délicate lorsque l’on est pas habitué, mais avec un peu de pratique, tout devrait bien se passer ! J’espère que vous vous sentirez suffisamment en confiance pour essayer de partir seule bientôt !

      Réponse
  4. Clochette

    Bjr
    Nous allons prochainement nous lancer dans l aventure pour profiter de notre retraite après avoir bien travailler nous allons enfin vivre libre
    Nous sommes avide de conseils car se sera notre première expérience
    Toutes vos astuces seront bonnes à prendre merci d avance

    Réponse
  5. Lohez

    Bonjour.n9ys vivons dans notre c.c mais je n’ arrive pas a gardé le frais du matin longtemps.. avais vous des astuces pour gardé plus longtemps le frais

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.