Entretien du camping car, les étapes fondamentales

L’entretien d’un camping-car est une routine très importante qui vous assurera la longévité de votre véhicule, et qui vous évitera les mauvaises surprises ! Vous vous demandez alors comment bien entretenir votre camping-car ? Oubliez-vous des étapes importantes ? Je vous explique tout ça !

Le nettoyage de la cabine

Souvent, les propriétaires de camping-cars ont tendance à négliger le nettoyage de leur cabine, et c’est peut-être votre cas aussi ! Sachez qu’il est indispensable de nettoyer minutieusement la cabine de son camping-car, et ça dans ses moindres recoins. Non seulement la poussière pourrait causer des allergies et des infections, mais elle pourrait aussi se faufiler dans certains mécanismes du véhicule et causer des pannes !

En nettoyant la poussière de votre cabine régulièrement, vous êtes sûr de la garder propre plus longtemps !

Pour bien nettoyer votre cabine, vous devez prêter attention au moindre détail : 

  • Passer l’aspiration ;
  • Ne pas négliger le nettoyage des sièges ;
  • Bien nettoyer le tableau de bord.

Comping carL’aspiration est le meilleur moyen de bien nettoyer les sièges, et les coins difficiles d’accès de votre cabine. Pour éviter que les sièges ne se salissent trop vite, je vous recommande l’utilisation de housses lavables, vous pourrez ainsi les laver à la machine après chaque camping !

Si des tâches tenaces persistent, n’hésitez pas à utiliser la manière forte. Avec du bicarbonate, ou du vinaigre, vous pouvez éliminer n’importe quelle tâche sur textile.

Le tableau de bord est un élément à ne pas négliger ! C’est un passage direct vers les rouages du véhicule où peut s’accumuler la poussière et causer de graves dommages. Le chiffon microfibre est parfait pour cet usage. 

Enfin, je vous conseille de mettre des tapis au sol, dont le textile est facile à nettoyer. Vous pourrez ainsi les aspirer, et occasionnellement les laver à la machine. Si vous n’avez pas de tapis, vous pouvez utiliser un balai pour éliminer la poussière sur le sol.

Comment nettoyer la carrosserie de votre camping-car ?

Le nettoyage de l’extérieur de votre camping-car compte tout autant que le nettoyage de son intérieur ! Un véhicule en bon état est un véhicule propre à tous les niveaux. Au-delà d’améliorer son aspect, le nettoyage de l’extérieur d’un camping-car permet de préserver le moteur et le mécanisme du véhicule de la poussière et des saletés pour qu’il reste fonctionnel le plus longtemps possible.

Le nettoyage de l’extérieur du véhicule n’est pas une tâche aussi régulière que le nettoyage de l’intérieur. J’ai pour habitude de conseiller un nettoyage après chaque voyage et un lavage avant l’hivernage. 

Le nettoyage de la carrosserie se fait en plusieurs étapes : 

  • Fermez des bouches d’aération ;
  • Utilisez un mélange d’eau et de savon pour enlever les saletés ;
  • Évitez les éponges abrasives ;
  • Utilisez un balai pour les endroits difficiles d’atteinte ;
  • N’oubliez pas de nettoyer le toit du camping-car ;
  • Les jantes et les roues doivent aussi être nettoyées.

Le jet d’eau à haute pression est à bannir ! Il peut causer de graves dommages en créant des infiltrations dans la carrosserie.

Plusieurs produits naturels sont bons à utiliser pour le nettoyage de votre carrosserie, comme le vinaigre blanc, l’huile de coude, le savon noir ou encore le savon de Marseille. Je déconseille fortement l’utilisation d’un produit chimique, surtout s’il est connu pour être très abrasif, comme les détergents qu’on peut trouver sur le marché, rien ne vaut le naturel !

L’entretien d’une voiture passe aussi par un contrôle régulier !

Faire le plein d’essence est indispensable si vous voulez prendre soin de votre camping-car. Non seulement, vous aurez besoin de cette essence pour rouler, mais il faut noter qu’un plein est le meilleur moyen d’éviter la sédimentation des agrégats dans le réservoir. La condensation peut endommager un réservoir. 

La vérification des niveaux du liquide de refroidissement et de l’huile sont aussi des étapes élémentaires d’un contrôle.

Cette vérification est plutôt simple et ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel, il suffit de : 

  • Dévisser le bouchon ;
  • Retirer la jauge ;
  • Nettoyer le tout ;
  • Lire le niveau inscrit ;
  • Remettre la jauge en place.

S’il manque de l’huile sur la jauge, il vous suffira d’en rajouter !

De préférence, je conseille toujours de réaliser cette opération à distance de tout voyage, car le moteur doit être à froid pendant la remise à niveau de l’huile. Mais si vous devez le faire en lieu inconnu, je vous recommande d’attendre au moins 15 minutes que votre camping-car refroidisse. Si vous hésitez à propos de l’huile à utiliser, sachez que le constructeur le précise sur le manuel destiné aux acheteurs, vous y trouverez la référence et plus de détails. 

L’huile est une composante très importante du moteur, car elle lubrifie les rouages de ce dernier et leur permet de ne pas s’émousser et de tourner fluidement.

À mon avis, le contrôle du niveau d’huile doit être effectué chaque mois. Si vous remarquez une baisse significative de ce dernier en peu de temps, ça veut peut-être dire que vous avez une fuite, il faudra alors vous rendre chez un mécanicien pour une révision plus approfondie de votre camping-car.

Camping car

Quelques outils utiles à placer dans votre camping-car

L’humidité à l’intérieur d’un camping-car doit être contrôlée attentivement, car un taux de condensation trop élevé à l’intérieur de votre véhicule peut avoir des effets néfastes sur son état et sur ses occupants, au-delà des mauvaises odeurs, des germes peuvent s’y développer et causer des infections. Placez un déshumidificateur dans votre cabine pour éviter un taux d’humidité trop élevé. À défaut de cet appareil, vous pouvez aérer la cellule très régulièrement. 

Par ailleurs, je conseille toujours de disposer d’un extincteur dans un camping-car, car en plus d’être un véhicule qui fonctionne avec un combustible, la vie qui l’anime peut aussi être en cause d’un accident. 

L’extincteur n’a pas besoin d’être entretenu, si ce n’est de vérifier de temps à autre que la pression en son sein est optimale (voyant vert).

Une révision complète chez un spécialiste est nécessaire !

Eh oui, même si vous entretenez convenablement votre camping-car et que vous suivez toutes les consignes nécessaires pour qu’il reste en bon état, vous devez tout de même vous rendre chez un spécialiste au moins une fois par deux ans afin de vérifier que tout fonctionne bien !

La révision d’un véhicule est le meilleur moyen de détecter précocement des dommages qui peuvent, à long terme, engendrer des dommages demandant des réparations très coûteuses.

Si vous êtes du genre à être toujours sur les routes en voyage, je vous conseille de faire réviser votre camping-car tous les 50.000 Km environ, mais si vous n’utilisez votre véhicule de loisirs que pour les vacances, un contrôle tous les deux ans peut suffire. 

Si vous louez votre camping-car occasionnellement ou d’une manière répétée, cette révision chez un spécialiste est d’autant plus importante, car elle assure la sécurité de vos locataires et leur garantit un bon séjour.

Quelles précautions prendre avant l’hivernage de votre camping-car ?

Les étapes à suivre pour entretenir votre camping-car avant un hivernage sont très importantes. 

Vérifiez qu’aucun animal n’est coincé dans le véhicule

Il n’est pas rare de voir des rongeurs coincés tout l’hiver dans les camping-cars en hivernage. Attirés par l’odeur des aliments, ils finissent par mourir dans le véhicule durant la saison froide ou au début de la saison chaude. 

Pour éviter ça, il est indispensable de bien nettoyer l’intérieur du camping-car, en retirant la nourriture du réfrigérateur, mais aussi le dentifrice, vos brosses à dent, et tous les autres produits de soin. 

Par ailleurs, la fermeture de tous les tuyaux d’admission et de plomberie est importante avant le début de l’hivernage, empêchant les nuisibles de rentrer, mais aussi la poussière de s’accumuler.

Éteignez tous les appareils électriques

Pour protéger le système électrique du camping-car avant l’hiver, chargez la batterie et éteignez tous les appareils du véhicule. 

Vous pouvez aussi choisir de retirer complètement la batterie du camping-car pendant l’hivernage, un très bon moyen de la garder dans son état optimal encore plus longtemps.

Évitez le gel de vos tuyaux de plomberie

Qui dit hiver dit froid glacial, et donc risque de gel dans les tuyaux de plomberie de votre camping-car. Pour éviter que l’eau stagnante ne gèle dans les tuyaux de votre véhicule quand les températures chutent, videz entièrement ces derniers et rincez-les avant de les laisser sécher. Les dommages que ce type d’inattention peut causer sont très importants et peuvent engendrer de lourdes conséquences pouvant vous pousser à changer toute la plomberie du camping-car, des réparations dont le prix peut s’élever à plusieurs milliers d’euros.

Attention, après la fin de la saison froide, quand vous serez disposé à reprendre vos voyages dans des lieux éloignés, vous devrez impérativement désinfecter toute la plomberie, car des germes et des bactéries auront y le temps de s’y stocker durant tout l’hiver. Après un bon nettoyage, vous pourrez enfin remplir votre réservoir et reprendre la route !

J’espère que mes conseils à propos de l’entretien d’un camping-car vous aideront à mieux prendre soin de votre véhicule et éviter les dommages qui pourraient coûter très cher à réparer. Vous pourrez retrouver plus de conseils encore à propos des camping-cars sur le site !

Romain Laforge

Romain Laforge

Blogueur camping-car

Je suis Romain Laforge, camping-cariste et blogueur. Je sillonne la route depuis plus de 10 ans, en camping-car, dans le but de découvrir toujours plus d’endroits surprenants et de multiples paysages.

Je vous partage mon expérience à travers des conseils pratiques sur les équipements qui facilitent la vie lors d’un voyage en camping-car et des itinéraires à ne pas louper !

4 Commentaires

  1. Patrick Egger

    Votre commentaire est bien mais il faut penser à faire tests d’étanchéité et contrôler les freins car beaucoup ce serve énormément des freins car ils ne sont pas habitué à conduire des véhicules lourds

    Réponse
    • Delemazure Denii

      Vérifier la pression des pneumatiques et le niveau de liquide de frein peut aussi être utile….
      Personnellement je met dans un bac une dose d’absorbant d’humidité et vide le réservoir tous les mois…
      C’est aussi l’occasion de faire tourner le moteur…
      Un bonne vidange tous les ans est indispensable même si la dernière vidange date de moins de 5000 km…
      Et bien sûr ne pas stocker le véhicule au soleil…

      Réponse
    • Matrix 72

      Je fais tout ce que vous préconisez et c’est effectivement très important.
      Pour ma part, l’hiver, il est dans son garage et avec le chauffage ALDE allumé sur 8° avec une petite aération des lanterneaux.
      Je suis camping-caristes depuis 2000.

      Réponse
  2. Destoop

    Très bons conseils.merci.
    Nouveau camping cariste!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles…

Peut-on laisser un camping-car banché en permanence ?

Peut-on laisser un camping-car banché en permanence ?

Un camping-car est un véhicule habitable. On l'utilise généralement pour les vacances, mais certaines personnes comme les passionnés d'aventure qui décident de laisser la vie de la ville derrière eux, y vivent en permanence. A bord d'un camping-car, on trouve un coin...

8 spots de trekking en Europe

8 spots de trekking en Europe

Bonjour à tous !  Aujourd'hui, je vous emmène dans une aventure où liberté rime avec découverte. Imaginez-vous au volant de votre camping-car, sillonnant les routes d'Europe, avec pour seul objectif : explorer les plus beaux sentiers de trekking. Le trekking, c'est...